Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sols, paysages et économie agricole du Sud Vendée. Quels enjeux pour le développement économique et social du territoire ?

12 Mars 2015 , Rédigé par I. NAROLLES Publié dans #DEBATTONS EN PAYS SUD VENDEE, #ATELIER DE TRAVAIL, #CDTSV, #SOLS - PAYSAGES - ECONOMIE AGRICOLE

En quelques mots …

Les paysages sont une richesse de nos territoires, ils sont un facteur d’identité et de reconnaissance, un critère essentiel de notre cadre de vie. Ils résultent du relief, de l’hydrographie, de la nature des sols, mais aussi des pratiques économiques et sociales des hommes : urbanisations, grandes infrastructures de déplacements, activités agricoles ou touristiques, …

De fait, un paysage n’est pas immuable et évolue parfois très vite. Ces évolutions ont des causes et des effets multiples, complexes, qui se croisent et s’entrechoquent. L’évolution d’un paysage peut et doit être interprétée. Elle éclaire des enjeux écologiques, économiques, sociaux importants… qu’il convient d’appréhender de manière globale

En l’occurrence, en Sud Vendée, ces évolutions paysagères sont sensibles, radicales parfois. Dans un contexte de développement, la « consommation » d’espaces agricoles ou naturels est importante. Les pratiques agricoles évoluent aussi et on assiste à l’abandon accéléré du modèle basé sur la complémentarité polyculture – élevage, au profit du système grande cultures céréalières, sur toutes les composantes de notre territoire, marais, plaine, bocage.

Les analyses de ces évolutions sont complexes et de différentes natures. Quelles sont les bonnes questions à se poser ? Sommes-nous en mesure de modifier le cours des choses, et avec quels moyens ?

C’est le questionnement auquel nous souhaitons apporter notre éclairage.

L’espace naturel sud vendéen est à la fois vaste et limité. On y trouve une demande importante, tant en matière de superficies que de qualité des sols et paysages. De multiples utilisateurs désirent en profiter : les professionnels de l’agriculture, du tourisme et du logement., les particuliers qui s’intéressent à ces terres sous tous leurs aspects, cadre de vie en particulier. Face à cela, quelle est l’offre proposée, reste-t-elle en adéquation à cette multiplicité et à cet enrichissement des besoins exprimés ?

Le sujet nous apparait d’actualité, au moment où les intercommunalités ont à définir les grands axes de l’occupation des sols. Des orientations prises dépendra en partie l’avenir.

Alors qu’un sondage IFOP révèle que le deuxième sujet de préoccupation des français s’avère être le cadre de vie et l’environnement, le CDTSV, qui a vocation à traduire l’intérêt général , se fait ici l’écho d’un questionnement important, et recherche des solutions aux besoins nouveaux qui s’expriment.

L’espace naturel sud vendéen est à la fois vaste et limité. On y trouve une demande importante, tant en matière de superficies que de qualité des sols et paysages. De multiples utilisateurs désirent
en profiter : les professionnels de l’agriculture, du tourisme et du logement., les particuliers qui s’intéressent à ces terres sous tous leurs aspects, cadre de vie en particulier. Face à cela, quelle est l’offre proposée, reste-t-elle en adéquation à cette multiplicité et à cet enrichissement des besoins exprimés ?
Le sujet nous apparait d’actualité, au moment où les intercommunalités ont à définir les grands axes de l’occupation des sols. Des orientations prises dépendra en partie l’avenir.
Alors qu’un sondage IFOP révèle que le deuxième sujet de préoccupation des français s’avère être le cadre de vie et l’environnement, le CDTSV, qui a vocation à traduire l’intérêt général , se fait ici l’écho d’un questionnement important, et recherche des solutions aux besoins nouveaux qui s’expriment.

EDITO

TELECHARGEZ L'INTEGRALITE DE NOTRE FICHE "DEBATTONS EN PAYS SUD VENDEE : Sols, paysages et économie agricole du Sud Vendée. Quels enjeux pour le développement économique et social du territoire ?

Partager cet article

Commenter cet article