Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie

11 Septembre 2015 , Rédigé par I. NAROLLES Publié dans #CDTSV, #ECONOMIE, #ANIMATION ET PROMOTION ECONOMIQUE

Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie
Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie
Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie
Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie
Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie
Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie
Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie
Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie
Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie
Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie
Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie
Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie
Petit déjeuner "économie" restitution des travaux du CDTSV sur la Maison de l'économie

Le Conseil de Développement du Territoire Sud Vendée (CDTSV) a organisé une rencontre, le jeudi 4 juin 2015, de restitution et de débats sur sa réflexion menée sur la Maison de l’économie.

De nombreux participants se sont mobilisés (élus, entreprises, institutionnels et membres du CDTSV).

Ce premier « petit déjeuner » a été une réussite !

Nous renouvellerons cette formule.

Contexte / Objectifs de cette réunion :

  • Un projet de « maison de l’économie » est porté par les 4 Communautés de Communes (CC) « du Pays de Fontenay le Comte »  de « Vendée Sèvre Autise », « du Pays de la Châtaigneraie », « du Pays de l’Hermenault  ». Le maître d’ouvrage pressenti est le Syndicat Mixte du Vendéopôle qui, outre ces 4 CC, accueille aussi la CC des Isles du Marais Poitevin
  • Sur saisine du Syndicat Mixte « Fontenay Sud Vendée Développement », le CDTSV a engagé une réflexion visant à définir les objectifs potentiels d’une telle « maison de l’économie » (réunions d’ateliers, benchmark auprès de plusieurs territoires pour apprécier des démarches comparables). Le CDTSV a formalisé ses réflexions et propositions dans le cadre d’une fiche « Débattons en Pays Sud Vendée ».
  • L’objet de cette réunion (associant élus, entreprises et partenaires institutionnels) est la présentation et la mise en débat de ce travail

Eléments de débats

Cette synthèse regroupe des interventions par grands thèmes. Sans viser à l’exhaustivité des débats, elle en reprend les termes généraux, sur des axes qui s’avèrent consensuels comme sur d’autres plus nuancés.

La stratégie économique sous-jacente à ce projet de « maison de l’économie »

  • C’est le point central de ce débat. Le CDTSV souligne qu’il convient avant tout de « se doter d’une stratégie de développement économique ; laquelle semble n’avoir jamais été clairement formalisée ». Cette stratégie doit s’appuyer sur une expertise fine des atouts concurrentiels, sur des objectifs partagés à moyen/long termes et sur la déclinaison d’une démarche volontariste de mise en œuvre,
  • Ce cadre stratégique est reconnu par tous les participants comme une exigence. Certains d’entre-eux mettent néanmoins en avant le fait « qu’on ne part par d’une feuille blanche » et que des axes stratégiques ont déjà été identifiés, des filières déjà structurées. Les deux «pôles d’excellence rurale» sont évoqués en illustration : le pôle Innovation Automobile du Sud Vendée, le centre de ressources et d’études de la filière agricole, dédié à la promotion de l'interface créée entre l’agriculture, l’industrie et la recherche. Sont évoquées aussi à ce titre des initiatives récentes portées par les collectivités en matière d’animation et de promotion économique.
  • En tout état de cause, il ressort que le contenu stratégique du projet économique est le fondement de cette maison de l’économie. Plusieurs thématiques de travail sont évoquées à ce titre :
    • Les filières identifiées dans le cadre de la candidature LEADER : la transformation agro-alimentaire, l’automobile, l’aéronautique/mécanique de précision, les énergies, ….
    • L’affirmation d’un projet touristique,
    • Le maillage et la structuration des activités commerciales et artisanales,
    • La valorisation des circuits courts,
    • L’économie sociale et solidaire. Le CDTSV précise qu’il va engager des réflexions dans ce domaine.

La gouvernance

  • La gouvernance économique constitue, pour le CDTSV, le second critère de réussite du projet.
  • Les débats s’orientent sur l’exigence d’une implication complémentaire des collectivités, des partenaires institutionnels et des entreprises elles-mêmes. Un intervenant souligne que ces dernières doivent « être impliquées formellement dans la gouvernance de la maison de l’économie et parties prenantes des décisions »
  • Le rôle des collectivités est aussi évoqué, dans un contexte de mutation qui voit se renforcer les compétences économiques des Régions et des Communautés de Communes (et d’agglomération).Une discussion s’engage sur les probables évolutions des périmètres intercommunaux, en application de la Loi Notre, en cours d’examen.
  • Pour certains participants, le rôle économique renforcé des collectivités locales justifie un lien fonctionnel futur entre la maison de l’économie (« maison de l’économie et des territoires » comme le suggère l’un des participants) et le siège communautaire. Cette dimension du projet suscite des nuances de points de vue.

Les « fonctions »

  • Plusieurs « fonctions » sont évoquées pour cette maison de l’économie :
    • Une fonction d’accueil et de « guichet unique ». Elle doit permettre de faciliter les démarches des entreprises (information, orientation, accompagnement), elle doit susciter la mutualisation des moyens à l’échelle du territoire
    • Une fonction d’animation. Elle doit susciter et accompagner l’entreprenariat. Elle doit être une ressource pour les chefs d’entreprises.  Un intervenant souligne que le succès de cette maison de l’économie devra beaucoup « à la qualité de la personne qui sera en charge de son animation »
    • Une fonction de service, avec notamment la mise à disposition possible de salles, de bureaux et d’un « espace forum » susceptible d’accueillir de petites manifestations (salons professionnels, show room, …)
  • Au-delà même de ces fonctions, les participants s’accordent sur le fait que la maison de l’économie doit être un lieu accueillant et convivial, « dans lequel on se sent bien », un lieu qui suscite des rencontres, des partenariats. Sur ce point, il est fait référence à une démarche en cours visant à travailler sur les difficultés rencontrées par certains artisans confrontés à un isolement professionnel grandissant. La maison de l’économie doit pouvoir être une réponse à ce type de difficultés.
  • En termes de moyens, il est mis en avant que ces fonctions susciteront de fait un coût de fonctionnement à anticiper et à assumer.

La question du « périmètre » et celui de l’identité

  • Au-delà des CC qui portent directement le projet, la question du « bon » périmètre est évoqué quant au rayonnement de cette maison de l’économie. La présence du Président du syndicat du Pays de Luçon atteste d’une volonté partagée d’envisager une réflexion de stratégie et d’animation économique à l’échelle de l’ensemble du Sud Vendée (8 CC). Les participants s’accordent sur la pertinence territoriale de ce grand périmètre.

Aux cotés de Claudette Boutet, Présidente du CDTSV, Valentin Josse, Président du Syndicat Mixte « Fontenay Sud Vendée Développement » conclue cette séance de travail en remerciant l’ensemble des participants et le CDTSV pour son initiative et sa contribution au projet.

Il souligne le « caractère singulier de cette maison de l’économie, dans un contexte global ».
Elle devra être le support d’une stratégie volontariste de développement économique.
Elle devra être une ressource pour les entreprises.
Elle devra être l’occasion de valoriser nos talents.
Elle devra conforter l’identité de l’ensemble du Sud Vendée.

COMPTE-RENDU PETIT DEJEUNER ECONOMIE DU 4 JUIN 2015

Partager cet article

Commenter cet article