Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ASSEMBLEE PLENIERE DU 7 DECEMBRE 2010 - LA CHÂTAIGNERAIE

1 Février 2011 , Rédigé par I. NAROLLES FOLIARD LE GAL Publié dans #ASSEMBLEE PLENIERE

ASSEMBLEE PLENIERE DU 7 DECEMBRE 2010

Présentation et mise en débat des travaux du CDT aux Membres du Comité Syndical du Syndicat Mixte pour le Contrat Territorial Unique du Sud Vendée et Elus du territoire des cinq Communautés de Communes.

Objet de la réunion

Cette réunion vise à présenter et à mettre en débat :  

- L’avis du CDT sur l’avancement du CTU

- Les travaux engagés par le CDT au cours du second semestre 2010, en mettant l’accent sur deux groupes de travail

- Le programme de travail pour le premier semestre 2011

Propos introductifs

Monsieur Eric Rambaud, Président de la Communauté de Communes du Pays de la Châtaigneraie, accueille les participants. Il se félicite de la tenue de cette réunion à La Châtaigneraie ; ce qui, exprime-t-il, traduit l’implication du CDT dans une logique territoriale d’animation.

Monsieur Jacques Métais, Président du Conseil de Développement du Territoire, introduit la séance en confirmant l’attachement du CDT à la notion de territoire. Il rappelle aussi l’esprit dans lequel le CDT mène ses travaux :

 - Une démarche ouverte à tous, sans exception, en conséquence de quoi respect et tolérance sont de mise entre ses membres,

- Un travail  en toute indépendance dans le cadre d'une Charte de Territoire à laquelle le CDT a contribué et qui a été adoptée par les élus.

La réaffirmation de l’« intérêt général », inscrite dans la Charte et qui guide les investigations des groupes de travail, qu'il s'agisse de donner un avis sur les projets retenus par les élus dans le cadre du CTU ou que ce soit dans le cadre de réflexions sur des thèmes plus généraux, librement choisis.

Il précise que les réflexions d’ores et déjà engagées permettent un premier constat : l'efficacité de tout ce qui est entrepris sur le territoire sera d'autant plus grande que les moyens mis en œuvre seront mutualisés dans des actions concertées.  Il évoque quelques exemples de ces coopérations entreprises à l’échelle du Sud Vendée : « Vendée eau », ORAC, Mission Locale …

Il rappelle enfin que le Pays Sud Vendée devrait être le territoire d’une plus grande coopération économique, en valorisant la diversité comme un atout et non comme un handicap. Du reste,  le CDT avait largement mis cette ambition en avant lors de sa réunion plénière de Juin 2010. Or, depuis, les Communautés de Communes de Vendée Sèvre Autise et Fontenay-le Comte travaillent à une approche économique commune sur l'économie. Mr Métais se félicite de cette initiative et exprime le souhait du CDT de voir se développer d’autres actions partenariales allant dans ce sens.

 

L’avis du CDT sur l’avancement du CTU

Il est précisé que, eu égard au caractère très récent de la signature du CTU, cet avis est partiel et global (par grandes thématiques). Il n’intègre pas d’éléments financiers et  a été établi en fonction des informations transmises au CDT au 8 novembre 2010.

  

Situation globale

cliquez sur l'image pour l'agrandir                                            

graphique 1

Il est relevé :

-  Que 58% des actions sont engagées ou finies

-  Un moindre niveau d’engagement sur les cantons de Fontenay et l’Hermenault

- Que 3 actions sont abandonnées : question du transfert : 

          - Quels critères ?

          - Quelle information au CDT ?

 

 Actions liées au développement de l’offre foncière et immobilière économique

cliquez sur l'image pour l'agrandir  

graphique 2

 Il est relevé :

- Une interrogation sur le Vendéopole Sud Vendée (fouilles) : nécessité d’un positionnement rapide pour un projet important 

- Que le CDT n’a pas les moyens d’émettre un d’avis par projet de ZA.

Il rappelle en revanche qu’il serait opportun que le développement des Zones d’Activités :

- S'inscrire dans le cadre d'une politique économique concertée à l'échelle du Sud Vendée (proposition du CDT en ce sens)

- Intègre un fort niveau d'exigence et d'exemplarité environnementale

 

Actions liées aux projets économiques particuliers 

cliquez sur l'image pour l'agrandir 

graphique 3

 Trois projets sont évoqués :

La Mission Locale (action finie) : Vif intérêt du CDT pour la dimension intercommunautaire de ce projet 

- Etude foncière agricole (action engagée) :

- Fort intérêt pour que cette étude engagée sur la Communauté de   Communes du Pays de la Châtaigneraie puisse être élargie à l’ensemble du Pays. Des initiatives de même nature (hors CTU) sont engagées par la Communauté de Communes du Pays de Fontenay et la Communauté de Communes Vendée Sèvre Autise.

- Intérêt aussi de la valoriser dans le cadre de réflexions sur les filières agricoles (circuits courts, besoins foncier attachés à des productions spécifiques …) et sur la préservation des espaces agricoles

- Bâtiment de l’Institut supérieur de l’EcoBat :

 - Réserve renouvelée du CDT sur la localisation du projet et les contraintes de déplacements qu’il va susciter

- Interrogation renouvelée sur le montage financier

 

Actions liées au tourisme 

 cliquez sur l'image pour l'agrandir 

graphique 4

Sur ce thème, des enjeux généraux, qui semblent peu pris en considération à ce jour, sont réaffirmés,

- Coordonner les projets (notamment Mervent / Chassenon)

- Faire en sorte qu’ils puissent contribuer à un projet touristique cohérent et global

- Intérêt d’y impliquer plus fortement les acteurs locaux (peu de concertation à ce jour)

- Il est noté que l’office du Tourisme n’est pas engagé à ce jour. Ce projet, déjà inscrit dans le CTU précédent, est jugé important par le CDT 

 

Actions liées aux projets de rationalisation énergétique (essentiellement dans des bâtiments publics)

cliquez sur l'image pour l'agrandir 

graphique 5

 

Il est relevé :

- Que le CDT ne dispose que de peu d’informations sur le niveau d’ambition dans les programmes de rationalisation énergétique

- Qu’il est souhaitable de reformuler l’intérêt d’une approche plus globale sur ces questions, en référence à la Charte :

- Maitrise, voire réduction des consommations

- Recours aux énergies renouvelables 

   

 Actions liées aux cheminements piétonniers

cliquez sur l'image pour l'agrandir 

graphique 6

 Il est relevé :

-  Que cette thématique est peu investie à ce jour

-  L’enjeu à nouveau exprimé de travailler sur des maillages intercommunaux et inter-quartiers

  

Actions liées aux projets sportifs et culturels

cliquez sur l'image pour l'agrandir 

graphique 7

 

Il est relevé :

- Que cette thématique est peu investie à ce jour

- L’abandon du projet de piste d’athlétisme de St Gemme (car abandon du projet global de complexe sportif) : remplacement probable par un Accueil de Loisirs enfance »

- L’intérêt réitéré pour un travail en contenu sur l’émergence d’un projet culturel à l’échelle du Pays

    

Actions liées aux projets sportifs et culturels

cliquez sur l'image pour l'agrandir 

graphique 8

 Il est relevé le vif intérêt du CDT pour que l’audit enfance réalisé par la CdC de la Châtaigneraie (action achevée) puisse être diffusé, voir dupliqué à l’ensemble du territoire

 

 Actions liées aux autres projets

 

 cliquez sur l'image pour l'agrandir   graphique 9

Sont évoqués : 

- La déchetterie (action engagée) : intérêt de la labellisation et référence aux réflexions engagées par le CDT sur les déchetteries et en particulier sur la gestion du tout-venant

- La Place de Verdun (action engagée)

- Le pôle Santé (action finie) : projet CdC la Châtaigneraie (médecins libéraux et structures médico-sociales) sans rattachement à l’hôpital. Il est fait référence aux enjeux plus globaux de maintien d’un tissu local en matière de santé : prévention, animation collective, travail sur les liens patriciens/territoire …  

   

Les travaux engagés au second semestre 2010 : GT déplacement

Une fiche   DEBATTONS EN PAYS SUD VENDÉE

Le GT « déplacements » a produit une fiche "Débattons en Pays Sud Vendée" :

« Mieux connaitre nos besoins de déplacements … et promouvoir des pratiques individuelles et collectives d’éco-mobilité »

Cette fiche, disponible au CDT et sur le blog, met en avant les enjeux suivants :

- Mieux connaitre nos besoins de déplacements : une exigence … et une initiative du CDT : l’engagement d’un « diagnostic de mobilité » avec le lycée Bel-Air de Fontenay

- Promouvoir l’éco-mobilité … l’affaire de tous

- La question du maillage ferroviaire, en particulier vers les métropoles périphériques

Un point concernant le diagnostic du territoire sur la mobilité

Madame Chartier, responsable du GT « déplacements » et Mr Demeurant, professeur au lycée Bel-Air, précise les termes et l’état d’avancement de cette mission d’étude :

-  La commande : « Établir un diagnostic de territoire à l'échelle du Sud Vendée, sur la thématique de

   la mobilité »

         - Maitrise d’ouvrage : le Conseil de Developpement du Territoire

         - Maitrise d’œuvre : 21 étudiants en BTS Services en Espace Rural du lycée Bel Air, préparant à

           des métiers et compétences autour du développement local

- Les objectifs : Enjeux et perspectives de la mobilité en Sud Vendée ?

         - Identifier et évaluer les besoins de la population, ainsi que les services

         - Identifier et évaluer l'offre de déplacement, les moyens de mobilité

         - Evaluer la dynamique territoriale en matière de mobilité

Se faire une représentation de l'impact environnemental de nos déplacements

-  La méthode :

        - Calendrier très serré (obligations de formation), d'octobre 2010 à janvier 2011

         - 5 outils de collecte d'informations :

                 - Ateliers territoriaux, dans chaque communauté de communes (5), regroupant

                essentiellement personnes ressources (en matière d'emploi, de services, élus,

                commerçants,...)

                 -  Entretiens avec services particuliers et personnes ressources absentes aux

                             ateliers

                  -  Entretiens informels avec la population

                  -  Enquête à la population : 550 retours malgré la difficulté de l’enquête

                    trop longue

                  -  Recherches statistiques et documentaires

 

Quelques pistes d'analyse émergentes :

        - Une dynamique territoriale et des partenariats très riches, en associant établissements de

          formation, assemblée territoriale, élus, population...

        - la mobilité n'est pas un problème pour les personnes mobiles !

        - Des besoins réels de moyens de mobilité, notamment pour des populations fragilisées (personnes âgées, Jeunes sans moyens de mobilité, personnes précaires (par exemple, en 2010, 156 jeunes en premier accueil à la Mission Locale n’ont aucun moyen de locomotion et 49 seulement un vélo)

        - Un recul, inégalement ressenti, des services dans les communes isolées et hors bourgs ruraux

        - Une prise de conscience de la menace de désertification rurale, en matière de santé notamment

        - Une faible prise de conscience de l'impact environnemental, dans un univers où la voiture est jugée indispensable.

Les travaux engagés au second semestre 2010 : GT « emploi et formation »

Une fiche DEBATTONS EN PAYS SUD VENDÉE

Le GT « emploi et formation » a produit une fiche "Débattons en Pays Sud Vendée" : « La formation professionnelle : l’importance de l’anticipation des besoins et de réponses innovantes et locales »

Cette fiche, disponible au CDT et sur le blog, met en avant les enjeux suivants :

  - La formation professionnelle : le double enjeu de la réactivité des réponses à apporter et de

      l’anticipation des besoins à venir

           - Organiser la réactivité de l’offre

           - Anticiper les besoins futurs

 - La question de la proximité de l’offre de formation

     carte CR 7 12 2010

- Promouvoir un rapprochement entre les Pays de Loire et le Poitou-Charentes pour une organisation plus rationnelle des formations sur notre bassin de vie

- Faciliter l’accueil local de formation, notamment par la mise à disposition de locaux …

- Une opportunité locale particulière : le Centre Militaire de Formation Professionnelle (C.M.F.P) et l'intérêt qu'il peut présenter pour les demandeurs d'emploi du Sud Vendée, ayant besoin d'une formation professionnelle, pouvant être assurée par L'A.F.P.A.

 

- Un enjeu de la formation : comment valoriser les savoir-faire, dans une logique de reconnaissance et de projet individuels mais aussi comme un facteur d’attractivité économique locale ?

 

Quelques perspectives pour le premier semestre 2011

Les groupes de travail (GT) vont poursuivre leurs investigations. Des pistes, non exhaustives, sont évoquées :

Problèmes de l’eau

     - Poursuite des investigations liées à une meilleure information. Deux thématiques en cours :

      - Les SAGE sur le Pays Sud Vendée (Lay, Vendée, Sèvre Niortaise) …

non adoptés à ce jour

- La sécurisation des approvisionnements en eau potable

 - Organisation d’une réunion-débat sur l’eau dans le Sud Vendée lors des prochaines journées de l’environnement en 2011

Gestion des déchets

     - Poursuite des réflexions sur deux thèmes prioritaires :

                  - La valorisation organique et les nouvelles filières (tri mécano-biologique public,

                    méthanisation privée) en Sud-Vendée

                  - La redevance incitative et l'harmonisation de la "facture déchets" pour nos concitoyens du Sud-Vendée

Personnes âgées et habitat

      - Envoi (fait début décembre) et traitement du questionnaire « Les besoins d’urgence, liés à

        l’isolement et/ou au vieillissement et au handicap »

Pratiques culturelles et sportives

      - Envoi et traitement du questionnaire« Les besoins des associations, en particulier en matière d’encadrement sportif (ciblage illustratif)

Déplacements

      - Restitution et valorisation de l’étude mobilité

Enfance-jeunesse

      - Valorisation des études engagées au niveau de quelques Communautés de Communes : diffusion et mise en avant d’enjeux partagés

Santé

      - Poursuite des réflexions sur la thématique qui était ressortie prioritaire de l’enquête menée : La prévention et l’éducation thérapeutique (lisibilité et coordination d’initiatives déjà existantes)

Offre économique foncière et immobilière

      - Poursuite des réflexions sur les outils qui permettrait l’émergence d’un projet économique concerté à l’échelle du Sud Vendée

      - Réflexion spécifique sur les enjeux inhérents au fret ferroviaire et sur les choix induits en matière d’aménagement de zones d’activités.

Animation et promotion économique

       - Réflexions sur les opportunités et conditions de développement des circuits courts agricoles sur le territoire

Emploi et formation

       - Poursuite de la réflexion sur l’employabilité et l’AIOA (Accueil-Information-Orientation-

         Accompagnement)

       - Suivi du Schéma régional des jeunesses et promotion d’un principe de partenariat interrégional accru

Tourisme

       - Travail sur les opportunités et conditions d’une meilleure coordination entre les projets de

         développement Mervent et Chassenon

       - Travail sur les opportunités d’itinéraires verts en dehors des grandes zones touristiques (pistes cyclables, sentiers équestres, ...)

 

A LIRE EGALEMENT :

REVUE DE PRESSE : ASSEMBLEE PLENIERE DU 7 DECEMBRE 2010

DIAGNOSTIC DU TERRITOIRE SUR LA MOBILITÉ

QUESTIONNAIRE : BESOINS D'URGENCE LIES A L'ISOLEMENT ET/OU AU HANDICAP ET AU VIEILLISSEMENT

COMPTE-RENDU DE L'ASSEMBLEE PLENIERE DU 15 JUIN 2010

Partager cet article

Commenter cet article

Métais Jacques 03/05/2011 19:08


Réponse à mr. B. Blanchard
Tout d'abord merci de votre commentaire.
Notre réflexion sur le sport dans notre territoire est effectivement en panne faute d'un fichier à compléter. Le questionnaire sera cependant envoyé courant juin et nous nous assurerons que vous en
soyez destinataire.
Le dossier d'un projet de piste à Ste Gemme avait reçu un avis défavorable du conseil de développement du fait de renseignements incomplets et que ceux obtenus par nous mêmes nous conduisaient à ce
refus. Notre avis n'avait pas été retenu par la Région, mais depuis la piste a été remplacée part une autre action sur la quelle nous aurons à nous prononcer, comme prévu dans les CTU.
Pour le reste je rappelle que nous sommes une force de propositions et que celle ci dépend de notre crédibilité. Notre "libre" réflexion ne peut se traduire que par des actions de communication et
nous ne nous en privons pas.
Par ailleurs nous sommes toujours heureux d'accueillir de nouveaux venus, sans restriction aucune!


BLANCHARD Bernard 23/04/2011 18:51


Bonjour,
Je suis président d'une association sportive comptant près de 200 licenciés; je n'ai pas reçu le questionnaire sur les besoins des associations en particulier dans le domaine de l'encadrement
sportif (peut-être est-ce en cours 1er semestre 2011???). La volonté du président du CDT d'associer les citoyens à la réflexion sur le développement de notre territoire devrait se traduire par des
actes concrets auprès des acteurs de la vie associative. Il ne me semble pas étonnant que le projet de piste d'athlétisme ait été abandonné (avait-il fait l'objet d'une large concertation auprès de
tous les acteurs du monde sportif ? Permettez-moi d'en douter). Je vous invite à associer les citoyens dans les actes et non dans les paroles, je voudrais dire aussi que, si le pouvoir de décision
appartient aux élus, le pouvoir de l'action ne leur appartient pas uniquement mais aussi aux citoyens qui ne sont pas là seulement pour réfléchir et appliquer des décisions venues d'élus qui
détiendraient seuls la vérité.
Votre travail d'analyse globalement de qualité ne doit pas vous laisser penser qu'il légitime seul les avis "éclairés" que vous pourrez porter sur les projets territoriaux; il doit réellement,
au-delà de l'affichage, nous laisser être acteur de notre développement.
Bernard Blanchard