Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REVUE DE PRESSE : ASSEMBLEE PLENIERE DU 7 DECEMBRE 2010

16 Décembre 2010 , Rédigé par I. NAROLLES FOLIARD LE GAL Publié dans #ASSEMBLEE PLENIERE, #REVUE DE PRESSE

Bien accueilli par la Communauté de Communes du Pays de la Châtaigneraie, le Conseil de Développement du Territoire a tenu, comme prévu, son Assemblée Plénière  le 7 décembre dernier, devant une cinquantaine de personnes.

 

Apres avoir fait le point sur l'avancement des projets inscrits dans le Contrat Territorial Unique entre la Région et nos cinq Communautés de Communes, le Conseil de Développement du Territoire  a présenté deux nouvelles fiches « Débattons en Pays Sud Vendée » et esquissé son programme pour le prochain semestre.

 

Un bémol cependant, la date était sans doute mal choisie puisque 21 personnes s'étaient excusées, particulièrement des élus du territoire, interlocuteurs pressentis pour engager les débats qui de ce fait furent réduits à une portion congrue !

 

Espérons faire mieux une prochaine fois !

  Jacques METAIS,

Président du CDTSV

LE CONSEIL DE DEVELOPPEMENT DU SUD-VENDEE FAIT LE POINT - LA CHÂTAIGNERAIE

Ouest - France : mardi 14 décembre 2010   

Jacques Métais (au centre) a dirigé les débats, entouré de Claudette Boutet, présidente du syndicat mixte pour le CTU Sud-Vendée et d'Eric Rambaud, président du pays de La Châtaigneraie.</P>

De droite à gauche : Thierry DUBUS, Claudette BOUTET, Jacques METAIS, Eric RAMBAUD, Michel OURY, Isabelle NAROLLES - FOLIARD LE GAL

Répondant à l'invitation d'Éric Rambaud, président de la communauté de communes du Pays de La Châtaigneraie, le conseil de développement du territoire Sud-Vendée a tenu sa dernière assemblée plénière à La Châtaigneraie. « Venir ici, c'est changer nos habitudes », a reconnu Jacques Métais, président de cette entité, tandis qu'Éric Rambaud soulignait que « c'était le moyen de mieux impliquer les uns et les autres dans une dimension de territoire ». Une dimension sans doute à conforter, car hormis des élus du pays de La Châtaigneraie, les autres communautés de communes étaient peu ou pas représentées.

Qu'est-ce que le conseil de développement ?

Le conseil de développement du territoire Sud-Vendée est un lieu de discussion et de confrontation d'idées. Il est ouvert à tous et regroupe des citoyens qui souhaitent apporter leur contribution à l'aménagement de ce territoire. Il émet des avis sur les projets portés par le syndicat mixte qui gère le contrat territorial unique (CTU), lequel lie le Sud-Vendée (5 communautés de communes) au conseil régional. Mais son rôle est exclusivement consultatif ; il n'a aucun pouvoir de décision. « Le conseil travaille en toute indépendance. Respect et tolérance y sont de mise. Mais beaucoup se sont découragés. Il devient nécessaire de renforcer les groupes en place. On est un noyau dur de 30, 35 personnes ; il faudrait plus de monde pour faire face », reconnaît Jacques Métais.

Emploi, formation, environnement

Au cours des six derniers mois, les réflexions du conseil de développement ont porté essentiellement sur l'emploi et la formation. La position du bassin d'emploi du Sud-Vendée, à cheval sur trois départements et deux régions est un handicap. « Une logique interrégionale serait nécessaire. »

Autre sujet de préoccupation : une étude des problèmes de mobilité actuellement en cours. Pour le prochain semestre les pistes de réflexion vont concerner l'environnement (débat sur l'eau, gestion des déchets), les services (personnes âgées, pratiques culturelles et sportives, enfance-jeunesse, santé...) et toujours l'économie (projets concertés à l'échelle du Sud-Vendée, offre foncière, promotion économique, circuits courts agricoles, liaison ferroviaire avec La Rochelle, itinéraires verts de tourisme...)

 

Partager cet article

Commenter cet article