Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Conseils de développement veulent trouver leur juste place

11 Mai 2012 , Rédigé par I. NAROLLES FOLIARD LE GAL Publié dans #CDTSV, #REVUE DE PRESSE

(Extrait de la Lettre d'information de la Région des Pays de la Loire - mai 2012)

La Région, en lien avec l’Auran (Agence d’urbanisme de la région nantaise), a mené une démarche d’accompagnement auprès des 47 Conseils de développement du territoire régional. Celle-ci a conduit à l’organisation d’un séminaire à l’Hôtel de Région le 2 février. Les échanges ont principalement porté sur les pistes à explorer afin de leur offrir une plus grande légitimité et visibilité.

Les Conseils de développement contribuent à une nouvelle forme de démocratie qui place les citoyens au cœur des politiques publiques régionales. Ils ne se substituent pas aux élus locaux, ils leur sont complémentaires. La Région aide ces conseils à faire vivre la démocratie participative au quotidien. La démarche ainsi initiée en partenariat avec l’Auran, a mis en évidence leur souhait de voir émerger une coordination structurée du réseau.

Besoin de reconnaissance

Il ressort des échanges du séminaire organisé le 2 février dernier la nécessité pour les Conseils de développement de mieux se faire connaitre auprès des jeunes, des femmes ou des populations précaires. En effet, malgré l’impact des conseils sur l’activité et les décisions locales, ces derniers regrettent parfois le manque de légitimité dans leur territoire et auprès des élus.
Ils ont également insisté sur leur besoin d’autonomie afin de conserver une liberté de réflexion et d’action. L’implication de la Région, si elle est la bienvenue, doit donc être mesurée et ciblée. Le séminaire du 2 février a lancé les bases de réflexions pour valoriser le rôle des conseils de développement auprès des élus et des citoyens

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Région  Territoires - Lettre d'information de la Région  des Pays de la Loire  

Nous étions présents lors de ce séminaire.

Nous nous sentons confortés dans notre action qui se veut constructive.

Jacques METAIS 

Partager cet article

Commenter cet article