Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un contrat pour repenser le territoire Sud-Vendée

26 Septembre 2013 , Rédigé par I. NAROLLES FOLIARD LE GAL Publié dans #Nouveau Contrat Régional (NCR), #REGION PAYS DE LA LOIRE, #CONTRATS REGIONAUX, #REVUE DE PRESSE

Ouest-France 21 septembre 2013

Un contrat pour repenser le territoire Sud-Vendée

Avec le lancement du nouveau contrat régional, hier, les initiatives locales vont pouvoir se concrétiser. Les élus agissent au plus près des habitants, la Région leur donne un coup de pouce.

6,13 millions d'euros

Donner aux élus locaux le pouvoir d'agir sur le territoire pour combler les attentes des habitants. C'est la philosophie du nouveau contrat régional du Sud-Vendée, signé, hier midi, à la communauté de communes du Pays de Fontenay-le-Comte. Ce contrat fait suite au contrat territorial unique. Plusieurs initiatives locales émergent pour repenser le territoire. Et pas pour un moindre budget : les travaux sont chiffrés à 17,8 millions d'euros sur trois ans. Un investissement épaulé à hauteur de 34 % par la Région soit 6,13 millions d'euros.

Petite enfance, équipements sportifs, santé,... Les projets brassent un large panel pour un objectif commun : répondre au besoin de la population. D'ailleurs, les cinq communautés de communes, déjà rassemblées depuis 2006, agissent en toute connivence. « Fontenay-le-Comte, L'Hermenault et Vendée-Sèvre-Autise optent toutes les trois pour le développement du très haut débit », signale à titre d'exemple Claudette Boutet, présidente du Syndicat mixte. La Châtaigneraie et Sainte-Hermine bénéficient également du contrat.

Déjà en route

Le défi ? Vingt-quatre projets en trois ans. « On lance le pari de l'intelligence des territoires, de l'intelligence collective », s'enthousiasme Jean-Pierre Le Scornet, vice-président de la région des Pays de la Loire. Enfin, certaines communautés de communes ont déjà embrayé le pas. En effet, la revalorisation du lac de Chassenon, prévue dans le cadre de ce contrat territorial, s'est terminée cet été. Le centre multi-accueil de Benet est lui aussi, fin prêt.

Pour le reste, le décompte est enclenché jusqu'en 2016. « Un an pour bien arrêter les projets puis deux pour les réaliser », résume Hugues Fourage, le député-maire. Dans sa ville, un nouvel office de tourisme devrait ainsi émerger avant l'été prochain.

Définir les urgences

La balle est dans le camp des 75 maires de communes. À eux de définir leurs propres urgences à l'échelle communale et intercommunale. « Il n'y a pas d'un côté la région et de l'autre, les territoires. Les élus proposent, en fonction de leurs problématiques locales et nous, nous cofinançons », résume Jean-Pierre Le Scornet.

Le Scot en ligne de mire

En réalité, ce nouveau contrat régional remplace les contrats territoriaux uniques (CTU), élaborés en 2006. « Attention, les CTU étaient bien moins recentrés sur l'action intercommunale. Avec ce nouveau contrat, on passe de 55 actions à 24 », différencie Hugues Fourage. La Région le rappelle : le territoire de référence sera le futur Scot (Schéma de cohérence territoriale).

Jusqu'à présent, son élaboration est à peine engagée alors que celui-ci deviendra obligatoire en 2017. Les projets ne doivent donc pas perdre de vue cette notion clé pour la pertinence du territoire à l'avenir.

Mathilde Leclerc.

 http://www.paysdelaloire.fr/index.php?id=836
Le lac de Chassenon fait partie des projets du nouveau contrat régional.

Le lac de Chassenon fait partie des projets du nouveau contrat régional.

Partager cet article

Commenter cet article